Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:12

Enquete-publique-PDU-MPM.jpg

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 07:08

Marsactu

 

Europe Ecologie/Les Verts est le seul parti politique à avoir une position unanime favorable au projet métropolitain. Mais, dans le même temps, ils sont plutôt inquiets de la métropole telle qu'elle se dessine. Vice-président de la Région en charge des transports, Jean-Yves Petit confie ses doutes et ses espoirs.

Pour voir la vidéo et lire l'article, cliquez ici !

talk_petit.jpg

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 08:18

Bonne-annee-2013---2.jpg

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 16:13

J’étais présent à cette conférence métropolitaine, en tant que vice président de la Région,  avec de nombreux éluEs, des représentants associatifs, du monde de l’entreprise, des conseils de développement. Ce fut une journée avec des échanges et des débats riches mais aussi rudes vis-à-vis du monde politique.

J’ai pu sentir au cours de cette conférence une réelle volonté, de la part de ces représentants de s’approprier « la métropole » pour faire, enfin, de ce territoire une référence démocratique.

Ce fut donc l’occasion, pour moi, de demander à Madame Lebranchu, Ministre en charge de la décentralisation:

- de renforcer le rôle de coordination du conseil régional entre les différents territoires de notre région.

- d’unifier nos différentes collectivités locales au sein d’une métropole afin de réaliser un réseau de transport métropolitain, cela grâce à un réseau ferré, ossature existante qui ne demande qu’à être utilisé.

Les enjeux sont connus sur notre espace métropolitain:

développer de l’habitat, l’emploi et la mobilité

conforter la formation et l’éducation

faciliter l’accès à la culture et aux services

La métropole doit permettre d’agir contre l’étalement urbain, de préserver, le foncier, les espaces et les ressources naturelles, de lutter contre la paupérisation.

Pour autant, j’ai précisé, auprès de madame la Ministre, qu’il faillait garantir une gouvernance multipolaire et solidaire entre les territoires de la Métropole.

De même, Il convient d’assurer une autonomie fiscale en fonctions des compétences pour les communes, la métropole et la Région.

La future loi doit donner une légitimité aux conseils de développement et les citoyens doivent être impliqués par l’intermédiaire d’un scrutin direct.

Enfin, j’ai précisé que la Région est prête à accompagner la création de la métropole durant la période de préfiguration.

 

Gémenos le 22 décembre 2012

 

Jean Yves Petit

Vice président du Conseil régional

Conseiller municipal de Gémenos

Mobile: 07 86 14 61 55

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 18:15

MANIFESTE

Oui à la métropole de projets, oui à la métropole des citoyens !

 

 

 

Elu-e-s des territoires de Marseille, Aix, Aubagne, Etang de Berre, nous connaissons les diverses raisons qui handicapent le développement durable de nos territoires : le chômage, la pollution, la congestion routière, la fracture villes riches/villes pauvres…

 

Les habitants de ce territoire vivent au quotidien la métropole (emploi, logement, soins, commerces, loisirs, dans des lieux différents…)et en subissent les faiblesses d’organisation et de répartition.

Que d'argent public gaspillé par manque de coordination, de mutualisation de nos politiques, comme le montrent l’échec récent du syndicat mixte des transports des Bouches-du-Rhône, les difficultés de gouvernance de Marseille Provence 2013 ou la laborieuse élaboration du Parc national des Calanques !

Oui, nous avons besoin d’une force et d’une synergie communes qui doivent s’appuyer sur un projet fédérateur, dans le sens d’une transition sociale et écologique !

La métropole est la réponse, certes ! Mais  quelle métropole ?

-         Une métropole de projets qui obtienne des résultats concrets pour nos concitoyens, autour de plusieurs défis majeurs, notamment :

-          

·         Transport : la mise en place d’un réseau de transport efficace et performant (RER métropolitain, intermodalité) ;

·         Emploi : Stratégie de développement économique menée en coordination avec l'Etat et une Région chef de file, pour créer de nouveaux emplois dans des filières durables et avec des formations de qualité, en permettant aux habitants de bénéficier des nouveaux emplois créés ;

·         Grand Port Marseille / Fos : l'aménagement et le développement du Port, qui profite à l’ensemble du bassin de vie métropolitain ;

·         Logement : un plan contre la crise du logement, avec des actions de rénovation urbaine et un rééquilibrage du logement social ;

·         Déchets : un soutien réel aux filières de tri-recyclage pour sortir du tout-incinérateur (incinérateur de Fos) ;

·         Environnement/Aménagement : une meilleure gestion du foncier, des terres agricoles et des ressources naturelles.

 

-         Une métropole des citoyens, qui revivifie la démocratie,avec une élection au suffrage universel direct dès 2014, à la proportionnelle dans une circonscription unique,et un conseil de développement qui permette l’expression de la société civile

-         Une métropole à large périmètre, multipolaire et solidaire, avec maintien des communes, respect des territoires et de leur identité, décision partagée, disparition des intercommunalités existantes et du Conseil général des Bouches-du-Rhône, redistribution progressive des compétences et moyens du Conseil général des Bouches-du-Rhône entre la Région et la Métropole

-         Une métropole aux moyens financiers renforcés : réforme de la fiscalité locale, encouragement financier à la mutualisation et à l'égalité des territoires



-         Une métropole qui ne se substitue pas à une Région stratège dotée de compétences et pouvoirs renforcés, capable de coordonner et non de mettre en concurrence les différents territoires de notre région. Evitons la concurrence entre une « Europe des métropoles » et une « Europe des Régions ».

Pour nous, écologistes et régionalistes, agir pour l’intérêt général doit être la motivation commune. Ensemble, dans le respect de nos différences et la valorisation de nos spécificités, nous pouvons être plus efficaces.

Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs les parlementaires, Mesdames et Messieurs les élus des collectivités locales, osez la métropole des citoyens !

 

 

Liste des 1ers signataires :

Sophie CAMARD – conseillère régionale, Jean-Yves PETIT – conseiller municipal à Gémenos, vice-président du conseil régional, Annick DELHAYE –vice-présidente du conseil régional, Hervé GUERRERA – conseiller municipal à Aix-en-Provence, conseiller régional, Carmen HEUMANN – adjointe au maire d’Aubagne, vice-présidente de la communauté d’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile, Karim ZERIBI – conseiller communautaire à MPM, député européen, Pierre SEMERIVA – conseiller municipal à Marseille, vice-président de la CUM MPM, Aïcha SIF – conseillère régionale, Elizabeth ROUX - conseillère municipale à Ceyreste, Alain GOLEA - conseiller municipal à Auriol, Marie-José VALETA – conseillère municipale à Aix-en-Provence, conseillère communautaire de la communauté du Pays d’Aix, Dominique DAVID - conseiller municipal à Gémenos, Sébastien BARLES - conseiller municipal à Marseille, Pierre SOUVET - conseiller régional,Laurence VICHNIEVSKY, conseillère régionale, FrançoisHAMY, conseiller municipal à Aix-en-Provence, conseiller communautaire de la communauté du Pays d’Aix, JoëlQuinard - conseiller municipal à Cuges-les Pins, conseiller communautaire de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile,…

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 16:09

Ci-après, vous pourrez lire l’excellente intervention de ma collègue Sophie Camard faite, au nom du groupe Europe Ecologie / Les Verts, lors de la dernière séance plénière du conseil régional. Elle explique les raisons de notre opposition aux contrats de développement entre la Région, la ville de Marseille et MPM, notamment la poursuite, totalement inacceptable, des inégalités territoriales vis à vis des quartiers Nord.

Conseil Régional PACA
Séance plénière du 24 juin 2011
Intervention de Sophie CAMARD
Contrat de développement Région PACA – Ville de Marseille 2011/2014 ;
Contrat de développement Région PACA – Marseille Provence Métropole 2011/2014 ; Contrat de développement Région PACA – SAN Ouest Provence 2011/2014 ;
Monsieur le Président,
Mes chers collègues,
« Contrat de développement » : Le titre est encourageant quand on connaît l’ampleur des besoins d’équipement à Marseille, sur son territoire communautaire et dans l’Ouest du département. [Les sommes ne sont pas négligeables : 90 M€ avec MPM, 40 M€ avec la Ville de Marseille, 11 M€ avec le SAN Ouest Provence].
La lecture des conventions est cependant décevante sur le fond et nous pose deux grands problèmes : 1. le Grand Stade, et le déséquilibre territorial à Marseille; 2. une position trop suiviste de notre Région sur des orientations politiques locales que nous ne partageons pas.
1. Cette délibération contient bien une convention spécifique sur la participation financière de la Région à la reconfiguration du stade Vélodrome (10 M€). Nous sommes contre cette opération de prestige, réalisée une fois de plus dans les quartiers privilégiés de Marseille, alors que les quartiers Nord subissent un terrible abandon.
Certes, les conventions nous listent bien d’autres dossiers. Nous aurons l’occasion de voter, au cas par cas, POUR la plupart de ces projets que nous soutenons dans la culture, le sport (notamment les piscines), l’aménagement urbain.
Mais aujourd’hui, il s’agit bien d’un vote global et politique. Et nous constatons que la moitié de notre effort financier pour la Ville de Marseille ira au Grand Stade… et à la semi-piétonnisation du Vieux Port (10 M€ aussi), projet sur lequel nous sommes très prudents dans sa réalisation.
10% seulement de l’effort financier de la Région ira aux quartiers Nord, sur quelques équipements bien utiles et qu’il ne faut pas négliger mais qui représentent seulement 4,1 Millions € pour… plus de 250 000 habitants.
Nous savons que ce n’est pas la Région qui décide de ces projets initialement. Si les financements sont faibles dans les quartiers Nords, c’est que l’investissement de la Ville y est faible aussi, dans ces territoires si peuplés mais sans piétons, en manque de transports doux et collectifs, de cinémas, de librairies, de salles de concert, d’équipements sportifs modernes, avec un chômage endémique alors qu’il y a pourtant des entreprises, une université, un technopôle…
Et j’en viens à notre deuxième problème, plus global et politique :
2. Une position de la Région trop suiviste, qui ne pose pas assez de conditions sur l’équilibre et l’égalité territoriale, sur l’environnement [cherchez le mot dans les conventions !], sur la cohérence des projets entre eux, aussi.
Je prendrais un seul exemple, sur le partenariat Région / MPM dans les transports. De par nos compétences, nous finançons beaucoup d’équipements de pointe dans la Recherche et l’Enseignement supérieur, à Luminy et à Château-Gombert. Nous devrions exiger une meilleure desserte en transports. Ces deux campus sont coupés de vraies liaisons de transports, qui leur permettraient, non seulement d’être connectés entre eux, mais aussi, par le centre, à la gare Saint-Charles, à une ouverture internationale. Il suffirait de prolonger le métro d’une seule station à Château-Gombert et de réaliser un tramway du Rond point du Prado à Luminy, pour entrer enfin dans le 21ème siècle !
Au lieu de cela, nous allons financer des études pour un tramway inutile rue de Rome, et des BHNS, véritables tramways du pauvre [un bus transporte moins de passagers qu'un tramway] qui retarderont définitivement ces investissements nécessaires.
Avant ces contrats de développement, nous étions un partenaire financier, parfois mal identifié, c’est vrai. Après ces contrats de développement, nous devenons aussi un partenaire politique, et c’est bien cela qui met en difficulté le groupe écologiste pour ce vote.
Nous ne sommes pas les partenaires politiques de M. Gaudin. Nous ne voulons pas non plus voter un signe d’encouragement à la vidéoprotection urbaine comme remède miracle à la violence à Marseille [même si les financements ne sont pas inscrits dans la convention]. Triste paradoxe de notre société : On ne lutte plus vraiment contre la violence : on la filme !
A la communauté urbaine, la co-gouvernance paralyse les vrais choix politiques à prendre, selon nous. Nous sommes contre l’incinérateur qui pollue et coûte 45 M€ par an, nous voulons le retour en régie de l’eau, et un doublement de l’effort financier dans les transports collectifs. Avec une capacité d’investissement de 200 M€ par ans, la CUM n’est pas si pauvre ! Elle devrait en consacrer systématiquement la moitié aux transports.
Quant aux projets Ouest Provence, nous y sommes sans doute favorables sur le fond mais cette convention tombe mal puisque Monsieur le Maire de Miramas vient de retirer ses délégations à tous ses adjoints non socialistes, dont des élus écologistes.
Nous voterons donc CONTRE cette délibération, et plus particulièrement contre la convention sur le stade Vélodrome.

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 15:07

Europe Ecologie et les Verts PACA

 

Mise en service de l’incinérateur de Fos : Europe Ecologie et les Verts PACA seront présent au rassemblement "contre la honte" à Fos- sur -mer le jeudi 7 janvier 2010 à 12h, 
Rond point des Bannes 
(route de Port-Saint-Louis).

 

Contre l’avis répété des élus Verts, au Conseil municipal de Marseille, au Conseil régional PACA et à la CUMPM, le Conseil communautaire de Marseille Provence Métropole a choisi, au mépris de la volonté des populations et au mépris du simple bon sens sanitaire et écologique de procéder au démarrage de l’incinérateur.

Opposés hier à la construction de l’incinérateur et à son maintien, les Verts et Europe Ecologie veulent rappeler que l’incinération est une technologie coûteuse, dangereuse pour la santé et anti - écologique. Ils rappellent qu’au regard de l’évolution des règlementations et de la prise de conscience environnementale, la sortie de l’incinération sera inévitable et extrêmement onéreuse. Ils maintiennent enfin que l'incinération participe à la catastrophe climatique en cours en envoyant massivement du CO2 dans l'atmosphère.

Europe Ecologie et les Verts PACA dénoncent ainsi la procédure désastreuse engagée par la Communauté urbaine MPM  lors de la précédente mandature présidée par Jean-Claude Gaudin. Ils dénoncent également la politique du fait accompli, de l’opacité, du non-respect du principe de précaution. Ils exprimeront leur indignation face à cet état de fait qui contraint Marseille à appliquer des recettes d’un autre temps, et ses populations voisines à en supporter les conséquences.

A noter que le groupe "Gémenos écologique et solidaire" soutient cette action contre la mise en service de cet incinérateur qui, en plus des problèmes cités dans le communiqué ci-dessus, impose que les déchets de Gémenos et des communes situées à l'est des Bouches du Rhône soient emmenés par des dizaines de camions pour être incinérés à Fos. Le groupe demande un traitement de proximité des déchets dans le cadre d'une coopération intercommunale.

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 09:42

Les élus Verts communautaires souhaitent que Marseille Provence Métropole les informe très rapidement sur les raisons véritables d’une collecte des déchets qui n’aurait de sélectif que le nom, puisque cela fait plus d’un mois qu’ une partie des déchets triés semble acheminée vers de simples décharges. En tout état de cause, Les Verts demandent que ces déchets soient stockés avant leur recyclage effectif.


Les élus Verts se déclarent indignés par la façon dont des sociétés privées - filiales de multinationales pour lesquelles le marché des déchets est très lucratif -  prennent en otage collectivités et populations.
Pour la métropole marseillaise qui a un retard considérable à rattraper en terme de développement durable, la désorganisation répétée de la collecte des déchets de ces dernières semaines peut se révéler désastreuse. Voire dissuasive vis-à-vis de la politique de réduction des déchets, et de la propreté urbaine en général.
La Communauté urbaine ne peut donc se permettre de suspendre ses services à chaque appel d’offre, à chaque nouvelle attribution d’un marché…
Les élus Verts réaffirment que la solution la plus fiable qui permettrait d’éviter une telle désorganisation, serait le retour en régie publique d’un certain nombre de services de compétence communautaire. Celui de la collecte des déchets et du tri sélectif, comme celui de l’eau…Ceci aurait également un impact positif en terme de créations d’emplois verts pérennes et de formation des personnels.
 

Enfin les élus Verts encouragent  l’ensemble des Marseillais et des communes de MPM à poursuivre leur effort citoyen pour réduire et trier les déchets. Car cet épisode n’est que transitoire, alors que le tri et le recyclage sont une nécessité sur le long terme.

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 07:29

Les élu(e)s du groupe

« Gémenos écologique et solidaire »

 

 

 

                   A : M.Roland GIBERTI, Maire de Gémenos.

 

                   Objet : Proposition de débat sur l’actualité de MPM.

 

 

 

                                                        Gémenos ,le 13 mai 2008.

 

 

Monsieur le Maire,

 

Le changement de Présidence à la tête de la Communauté Urbaine de Marseille est

un événement politique important.

 

Il témoigne du fait qu’au sein de la Communauté Urbaine de Marseille, des Maires d’horizons politiques différents ont des attentes fortes en matière d’intercommunalité et souhaitent même des changements dans le fonctionnement de cette collectivité locale.

 

Vous avez récemment reçu M.Caselli, le nouveau Président de la CUM.

Nous souhaiterions savoir comment notre assemblée communale et les chefs de services concernés seront informés de cette actualité.

 

Cette information peut permettre de rendre compte de votre entretien avec M.Caselli ; faire un bilan de notre présence au sein de MPM (apports, problèmes rencontrés, améliorations possibles); lister les points de convergence et (ou) de désaccords sur des dossiers tels que le PLU, les transports, le traitement des déchets, la gestion de l’eau ; évoquer les coopérations possibles entre l’Agglo du Pays d’Aubagne et de l’Etoile et MPM sur ces mêmes dossiers.

 

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez recevoir, M. le Maire, nos sincères salutations.

 

 

                            J-Y PETIT, V.MOSSARD, D.DAVID.

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans MPM
commenter cet article

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.