Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 06:40
Communiqué des Verts Provence Alpes Côte d’Azur,

Des euro-députés Europe écologie sud est (Michèle Rivasi et François Alfonsi)

et du  groupe des élus Verts du Conseil Régional PACA

 

Le communiqué en six points  de Jean – Louis BORLOO sur la LGV PACA a suscité de nombreux commentaires, surtout évidemment   pour défendre ou s’opposer à  l’option des  « Métropoles » privilégié par le rapport Cousquer.  

 

Nous constatons pour notre part que  le travail du médiateur a permis quelques avancées concrètes par rapport au projet  de base :

 

En positif, il prend en compte qu’on ne peut aborder  la question des déplacements en PACA par  la seule question de la grande vitesse.  Cela  ne correspond pas aux priorités des habitants et des usagers de notre région,  la première des priorités c’est bien  l’amélioration des  transports du quotidien et les liaisons inter cités et cela ne saurait  attendre 2040.

 

De même il prend acte de la nécessité pour notre région de se doter  d’un projet cohérent qui articule transports d’agglomération, transports régionaux et grande vitesse, un véritable plan régional des déplacements.  

 

De même, l’axe privilégié pour ce qui concerne les agglomérations est bien de remettre le train au cœur des agglomérations  avec articulation sur les transports en commun et non de continuer la logique désastreuse sur le plan écologique des gares  « à la campagne » telles Aix TGV

 

Enfin, il prévoit d’emprunter les lignes existantes, ce qui montre une évolution sur la  question des voies mixtes : pas d’incompatibilité entre faire passer sur une même voie des TGV, des TER et  inter cités. Ceci  d’autant plus que si on parle de l’axe méditerranéen on est bien, tant du coté italien qu’espagnol,  sur des lignes mixtes.

 

Pour autant, on a du mal à adhérer à l’enthousiasme des « grands élus » sur cette annonce : D’abord parce qu’une carence importante subsiste : la mission Cousquer n’a pas du tout pris en compte la question du fret ferroviaire, qui est pour nous d’une grande importance tant sur le plan écologique qu’économique. De ce point de vue, les conclusions du Grenelle de l’environnement n’ont semble t-il pas  été tirés.

 

Ensuite, parce qu’on en reste à la desserte des métropoles en laissant de coté un aménagement global du réseau régional : la nécessité de remise en fonction d’un réseau régional ferroviaire (Val de Durance, Gardanne – Brignoles –, Les Arcs  - Draguignan) s’accroit avec l’explosion démographique de ces secteurs ; de même l’amélioration de la ligne littorale actuelle reste une priorité.

 

Bref, ce que nous attendons aujourd’hui, au-delà de l’annonce quelque peu « politique » faite le 28 juin, ce sont des engagements concrets pour améliorer les transports du quotidien :

 

Combien l’Etat, qui était  prêt à mettre 3 Milliards d’€ pour achever l’autoroute A 51 est prêt à mettre pour l’amélioration  des transports régionaux ?

 

Comment la Région, les départements et les métropoles  sont prêts à coordonner leur  action pour un plan régional des transports  de Provence Alpes Côte d’ Azur ?

 

Que fait – on prioritairement, sachant que si  la grande vitesse en PACA, c’est dans  vingt ans au moins, l’amélioration des transports du quotidien dans la région, ce doit être dès 2010 et à une toute autre échelle que le rythme actuel  si on veut éviter l’explosion ?

 

Les écologistes, comme les associations,  n’ont pas été associés aux réflexions ni invités au comité de suivi des « grands élus » Pour autant ils entendent  poursuivre leur action pour un véritable  réseau ferroviaire  au service des usagers.

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.