Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 15:54

Communiqué de presse

 

Lors des comités territoriaux qui se sont tenus, cette semaine, sur les départements (13, 83, 06) concernés par le projet de la LGV PACA, les différents faisceaux d’une largeur de 1000 mètres, prémices du futur tracé de cette nouvelle infrastructure, ont été remis par RFF (Réseau Ferré de France).

Je note avec satisfactionque les demandes formulées par les collectivités et les associations, notamment dans le cadre de la concertation, commencent à être prises en compte.

Ainsi, des faisceaux alternatifs permettent d’éviter La Penne Sur Huveaune, Aubagne et Gémenos.

Bien entendu, des précisions devront être apportées, par exemple, pour vérifier que la commune de Cuges Les Pins sera épargnée.

 

Le Conseil Général du Var a voté une motion qui demande que les TER et le transport des marchandises soient bien pris en compte dans ce projet et qui précise que la vitesse et donc la réduction du temps de parcours ne soit pas le seul objectif à atteindre.

C’est bien le sens de l’action que je mène, depuis le début, en tant que conseiller régional Europe Ecologie à propos de ce projet. En effet, il est essentiel devant l’augmentation (+9% depuis le début 2011) du nombre d’usagers et la saturation de la voie ferrée entre Marseille et Toulon :

-       De disposer d’une nouvelle infrastructure qui accepte la circulation de trains régionaux et apporte des améliorations réelles aux habitants de notre région.

-       D’effectuer dès maintenant des travaux sur la ligne existante et d’aller vers une sorte de RER (réseau express)  sur l’aire métropolitaine (bassins de vie d’Aubagne, de Marseille, d’Aix en Provence) afin de répondre aux attentes et aux besoins des usagers effectuant  leurs déplacements quotidiens. Et donc de ne pas attendre 2023, date prévue pour la mise en service éventuelle de la LGV PACA ;

-       De limiter la vitesse maximum sur la nouvelle infrastructure pour réduire l’impact environnemental et les coûts ;

-       De prendre en compte le transport des marchandises afin de réduire le nombre de poids lourds sur nos routes et autoroutes ;

-       De poursuivre une concertation de qualité avec les collectivités et les associations.

Dans ce cadre là, le tracé dit des « métropoles » peut avoir tout son sens pour aménager notre territoire régional.

 

Gémenos, le 22 octobre 2011           

Jean Yves Petit

Vice président du Conseil régional

Conseiller municipal de Gémenos

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Conseil régional
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.