Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 14:01

DSC04174.JPG

 

En tant que Vice – président délégué aux transports, je représentais le conseil régional au comité de pilotage de la LGV PACA. Vous trouverez, ci-après, mes premières impressions et réactions face à l’évolution de ce projet

Rappel : le comité de pilotage du projet LGV PACA est composé de l’Etat, des co financeurs du projet (Conseil régional, CG 13, 83 et 06, communautés MPM, Nice Côte d’Azur et Toulon Provence Méditerranée et Monaco) et du maitre d’ouvrage, RFF (réseau Ferré de France).

Un projet qui est en train de se transformer en profondeur :

- la très grande vitesse (350km/h) n’est plus l’objectif car ne correspondant pas aux priorités des usagers comme à la qualité des territoires traversés mais aussi aux contraintes financières. La vitesse affichée serait de 200 / 220km/h ce qui permettrait une mixité des circulations tant pour les voyageurs que pour le fret. Comme je l’ai toujours souhaité, (avec mes amis écologistes) cela devient donc un projet plus axé sur les besoins de transports régionaux conforme aux attentes des habitants de notre région. Dans ce cas, le changement proposé du nom du projet permettrait d’être plus en rapport avec cette priorité nouvelle.

- Le transport des marchandises est pris en considération ce qui représente un changement important par rapport à la commande initiale de l’Etat : c’est une réponse nécessaire pour notre région qui subit un transit important de l’Espagne vers l’Italie (18 000 camions passent chaque jour à Vintimille) C’est aussi une volonté d’assurer l’existence d’un corridor européen le long de l’arc méditerranéen, notamment entre Marseille et Gênes ; J’ai œuvré, au nom de la Région, pour cette prise en compte du fret et je me félicite d’avoir été entendu ;

- Nous ne sommes plus sur « le tout ou rien » :la décision sur un faisceau de référence est reportée en juillet 2012 et la poursuite du projet se fait sur les points faisant l’objet d’un consensus ; essentiellement la gare souterraine de St Charles et la Côte d’Azur jusqu’à Vintimille (frontière italienne) ; C’est important parce que cela correspond aux secteurs où le réseau classique est saturé. Beaucoup craignait un abandon, je me félicite que la volonté collective de développer le réseau ferroviaire soit toujours présente ;

- La complémentarité et la temporalitéentre ligne nouvelle et évolution/rénovation/modernisation du réseau ferroviaire régional existant doivent être encore plus affirmées et précisées afin de confirmer l’existence d’un projet global (ligne nouvelle et réseau ferré actuel);

- Une capacité (et des garanties) de financement qui ne font pas encore l’objet d’une réponse précise et qui fragilise la crédibilité de ce projet.

Aujourd’hui, il me semble que le projet de LGV PACA tel que proposé initialement a vécu. La Région rappelle avec d’autant plus de force l’importance d’avancer au plus vite sur les projets d’adaptation et de développement du réseau classique, et ce, dès 2014, afin d’engager la réalisation du Réseau régional à haute performance lors du prochain CPER (contrat de projet Etat/Région) ; par exemple l’agrandissement de la gare de Cannes, le doublement de la voie entre Marseille et Aix, l’ouverture au service voyageurs d’Aix/Rognac et sa connexion avec l’aéroport de Marseille Provence, … .

Il ressort de ce comité de pilotage que les propositions, les critiques, les refus et les craintes ont été prises en compte: les points de désaccord, c'est-à-dire essentiellement dans la vallée de l’Huveaune et le Var seront écartés ou feront l’objet d’un approfondissement et donc un arrêt des études.

Maintenant, il appartient à chacun, collectivités, associations, collectifs ou particuliers de poursuivre et accentuer leur implication. Il faut faire évoluer ce projet global au plus près des attentes et des besoins de notre territoire régional et de ses habitants. Ils peuvent compter sur ma disponibilité et mon engagement !

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Conseil régional
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.