Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 12:20

Le 26 juillet, au sein de l’usine Fralib à Gémenos, à l’appel des syndicats CGT et CGC,  un rassemblement et une conférence de presse se sont tenues.

L’ objet était de présenter les résultats de l’étude faite par un cabinet d’expertise comptable et cofinancée par la Région.

J’y étais présent en que vice-président du conseil régional, mais aussi, avec mon collègue Dominique David, en tant que conseiller municipal minoritaire de Gémenos.

Photo1054.jpg

D’ailleurs, nous avons pu noter l’absence du Maire de Gémenos et du député UMP de la circonscription alors qu’étaient représentés, outre le conseil régional, le conseil général, MPM, l’agglo du pays d’Aubagne et la ville d’Aubagne.

De cette expertise, il ressort que l’usine Fralib est rentable en dégageant de la profitabilité’ sur les exercices 2005-09.

Cette rentabilité apparaît suffisamment importante, non seulement pour couvrir ces coûts, mais pour dégager positivement une marge nette confortable une fois les coûts déduits.

L’expert comptable considère que le point mort est donné vers une production et donc une vente de l’ordre de 1.000 T de sachets de thé (actuellement, la vente est de 4.000 T en moyenne), avec un chiffre d’affaire annuel de 53,2 M€, dégageant une marge nette de l’ordre de 47 %, ce qui apparaît alors suffisant pour couvrir les coûts commerciaux, de structure et de publicité.

 

A partir de ce constat, il apparait que la cause principale pour fermer l’usine de Gémenos n’est pas liée à une absence de rentabilité mais bien à une volonté de délocalisation la production en Pologne où les salaires sont 4 fois moins important qu’en France.

Pour le groupe UNILEVER, C’est le dumping social la principale raison.

Mais que fait l’Etat et le Gouvernement UMP pour empêcher ce type de situation ? Rien, à ce jour ils sont aux abonnés absent !

 

 

 Il est clair et évident que la production doit rester sur le site industriel de Gémenos. En tant qu’élus Europe Ecologie / Les Verts, nous soutenons le combat mené par les 182 salariéEs de Fralib.

LE THÉ DE L’ÉLÉPHANT CONTINUERA À VIVRE EN PROVENCE !Composition-final--800x800-.jpg

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Jerome 20/08/2011 21:54


Dumping social mais surement aussi environemental et réglementaire, les salariés de Fralib n'auront plus qu'à souscrire à des prêts à la consommation et réduire leur achat à des produits de marques
multinationales et ils auront remplit la fonction que l'on veut bien nous donner aujourd'hui comme "citoyen".

Je regrette que Lafarge n'ai pas délocaliser sur Mars sa carrière de Signe et
emmener avec celles de Bronzo.


Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.