Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 18:16

Dimanche 21 mars, pas une voix ne doit manquer pour franchir une nouvelle étape…

VERS UN NOUVEAU PARTENARIAT A GAUCHE

Communiqué à la presse
d 'Europe Ecologie Provence-Alpes-Côte d'Azur
le 18 mars 2010

Vers un nouveau partenariat pour une gouvernance partagée de la gauche rassemblée avec les écologistes

Solidaires depuis deux mandatures, les élus socialistes et écologistes s'engagent à amplifier, dans le cadre de leur contrat de gouvernance, une qualité de partenariat exemplaire fondé sur la responsabilité des engagements pris devant les électeurs et le respect des divergences d'appréciation sur certains dossiers.
Les négociations ayant abouti à la fusion des listes Vauzelle et Europe écologie ont permis de bâtir une plate forme programmatique fondée sur 4 piliers :

Pour un bouclier social régional :

40 000 emplois à créer dans les nouveaux gisements verts notamment ; création d'un fonds d'investissement régional solidaire ; lancement d'un grand programme de construction de logements sociaux et étudiants.

Pour une région humaine et solidaire :

défense des services publics et des Biens Communs (eau, énergie, biodiversité) ; création d'un Pass santé et de Maisons régionales de santé ; lutte contre les maladies liées au mode de vie et à l'environnement ; aide aux lycéens...

Pour une région écologique :

création d'une prime anti-carbone ; réouverture de lignes TER ; création de 500 km de voies pour vélos ; extension de la gratuité des transports collectifs ; développement des énergies renouvelables ; création de 5 nouveaux parcs naturels régionaux...

Pour une région citoyenne :

organisation d'Etats généraux de la région ; de votations citoyennes ...

 Nous avons pu amener nos partenaires socialistes à approuver :
- Le redéploiement des aides aux grandes entreprises (qui souvent délocalisent) vers les TPE / PME (hors aides liées à la reconversion écologique et à la relocalisation des activités)
- La priorisation en matière de transports régionaux sur le TER par rapport au routier avec l'engagement de consacrer deux fois plus d'investissements au développement du transport ferroviaire par rapport aux routes.
- L'engagement de commencer les travaux de réouverture de la ligne Carnoules - Gardanne en cours de mandature ainsi que la percée sous le Montgenèvre.
- L'engagement de mettre en oeuvre un grand programme d'isolation thermique des bâtiments antérieurs à 1975 doté de 60 Millions d'euros sur 4 ans pour faire baisser la facture énergétique des ménages en précarité énergétique.
- L'aide aux communes sera notamment conditionnée au respect de l'article 55 de la loi SRU (20% de logements sociaux)
- Le refus de la Région de collaborer avec des établissements bancaires ayant des filiales dans des paradis fiscaux.
- L'utilisation de l'établissement public foncier (EPFR) comme levier pour le maintien du foncier agricole (péri-urbain notamment)
- Le développement des menus issus de produits venant de l'agriculture biologique régionale dans les lycées
- La réorientation de l'ensemble des formations professionnelles régionales vers les métiers du futur et du développement soutenable.

Par ailleurs des compromis ont été trouvés (chacun ayant fait un pas vers l'autre) :
- Sur ITER, les partenaires de gauche se sont mis d'accord pour ne pas voter un euro d'engagement supplémentaire sur la machine
- Sur la LGV, il y accord sur la nécessité de créer une ligne nouvelle reliant sur l'axe est -ouest Nice à Marseille pour libérer des sillons pour le fret et les TER. L'accord trouvé stipule que des études seront financées par l'institution régionale seulement si elles prévoient la mixité de la ligne nouvelle (fret - voyageurs)
- Sur le volet routier, nos partenaires socialistes ont renoncé à la prolongation de l'autoroute A51 et au barreau autoroutier de Digne - Peyruis. Europe écologie s'engage de son côté à soutenir (au cas par cas) des projets de sécurisation des itinéraires alpins et de contournements de villes et de villages.

De plus, un certain nombre de sujets de désaccords ont été pointés :
- ITER : les élus écologistes continueront à voter contre ce projet de recherche international de « déménagement du territoire » qui ne répond pas à l'urgence de la crise climatique et énergétique et assèche les budgets énergies renouvelables et maîtrise de l'énergie des Etats qui contribuent au projet.
- Les élus écologistes rejetteront tout financement à des projets de plate-forme aéroportuaires et à des projets visant à l'extension des ports de plaisance
- Les élus Europe écologie s'opposeront aux programmes routiers tels que le deuxième tube de Toulon, le tunnel de Tende, l'élargissement de l'autoroute A57, le contournement autoroutier d'Arles...

Enfin, afin d'avoir une gestion plus collégiale et transparente, associant mieux les élus à la décision, et en particulier aux arbitrages budgétaires, il a été convenu :
- Une réunion par quinzaine de l'exécutif.
- Un renforcement du rôle des commissions thématiques ainsi que la commission permanente.
- Une restructuration des services pour permettre plus de transversalité.
- L'organisation de séminaires bi-annuels de la majorité, avec en particulier un séminaire de préparation budgétaire.

De même, les élus et partenaires majoritaires s'engagent à travailler à :

- La co-élaboration avec les acteurs concernés (associations, syndicats, entreprises, élus, citoyens) des politiques publiques régionales
- La critérisation des aides régionales et la mise en place d'éco-conditionnalités (clauses sociales et environnementales pour l'achat public notamment) afin de lutter contre les dérives clientélistes frappant certaines institutions trop souples sur leurs interventions
- L'évaluation des politiques mises en place à l'aune de nouveaux indicateurs de richesse et d'utilité sociale.

Le nouveau partenariat scellé entre les listes Vauzelle et Europe écologie s'est également traduit par une représentation à la proportionnelle pour les places éligibles et le partage des responsabilités en cas de victoire.

Respect, éthique, et volonté politique sont les maîtres mots de ce contrat de gouvernance pour une région rassemblée, solidaire et écologique.

http://provence.regions-europe-ecologie.fr/

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Débats
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.