Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 07:18

Le contexte national et son incidence sur la commune

 

1. La sortie de crise en 2009 avec le retour à une faible augmentation du PIB ne doit pas masquer les conséquences de cette crise qui se feront encore sentir en 2010. L’optimisme du Gouvernement sur ce sujet n’est pas partagé par un grand nombre d’acteurs économiques. Le chômage reste très fort. Un million de demandeurs d’emploi vont être en fin de droit en 2010.Une moitié seulement va bénéficier, pour vivre, du RSA ou de l’ASS, l’autre moitié, n’aura plus aucune ressource, cela va avoir une incidence sur l’action sociale des communes.  

A Gémenos, on constate une augmentation du nombre de familles précaires qui se tournent vers le CCAS et les  Restos du cœur pour avoir une aide.

Or, les actions envers le maintien de l’emploi local et développement de l’aide sociale n’apparaissent pas prioritaires dans le budget 2010.

 

2. Nous avons bien noté une augmentation prévue de 6% du FCTVA (Fonds de compensation de la TVA) ; mais cela ne correspond qu’à une avance sur le remboursement de la TVA de nos investissements, et en aucun cas à une augmentation des enveloppes de l’Etat envers les collectivités locales.

 

3 . Par ailleurs, une compensation relais pour les collectivités due à la suppression d’une partie de la taxe professionnelle est prévue, mais son chiffrage n’apparaît pas dans le dossier communiqué par la mairie. A combien s’élèvera t-elle pour 2010 ?

MPM et Gémenos

 

1.    Quel est le montant de l’attribution de compensation globale prévue pour 2010 ?

      Doit-on s’attendre à un montant identique à 2009, soit 7,5 millions d’€ ?

 

2. Parmi les missions assurées par MPM, il y a les déplacements et transports en commun. Qu’en est-il des 2,5 millions d’€ du versement transport que les entreprises de Gémenos verse à MPM ? Compte tenu de la situation géographique de la commune, séparée de MPM par Aubagne, nous regrettons que ce versement transport n’ait pas d’incidence sur les transports collectifs de Gémenos et de notre bassin de vie. Nous renouvelons nos propositions déjà faites en 2009 :

 

ü  la mise en place de la gratuité des transports collectifs internes à la commune ;

ü  le prolongement de la ligne 1 (Aubagne La Garenne / La Fleuride) sur le centre de Gémenos ;

ü  la mise en place d’un cadencement à la demi-heure toute la journée des bus desservant la ligne 7 entre Aubagne et Gémenos via le centre commerciale ;

ü  le fonctionnement des bus le dimanche entre Gémenos et Aubagne

ü  le principe d'une étude, dans le cadre du projet de tramway La Penne/Zone des Paluds décidée par l'Agglo du Pays d’Aubagne et de l’Etoile, sur un prolongement vers Gémenos.

 

3. En ce qui concerne la collecte et le recyclage des déchets, quels sont les éléments qui peuvent expliquer l’augmentation du TEOM (taxe sur les ordures ménagères) ?

 

Les investissements prévus pour Gémenos

 

Nous avons bien noté les efforts prévus par la commune pour les loisirs et les équipements sportifs : boulodrome au pré de Versainte, nouvelle salle multisport à l’ESC, agrandissement de l’Aquagem …

1.    Nous nous interrogeons sur la pertinence de ces investissements alors que les logements locatifs ou en accès à la propriété manquent cruellement, qu’il est encore impossible de faire une piste cyclable sécurisée dans notre commune, que rien n’est fait pour maintenir des commerces,… etc.

2.    Par ailleurs, qu’est devenu le projet des Granges (logements, commerces, artisanat, emploi) ? Les investissements à l’ESC et l’Aquagem vont-ils enterrer ceux des Granges ?

3.    Enfin, dans quelle optique le château de Saint Jean de Garguier est-il mis aux normes? Quelles utilisations sont prévues pour ce bel endroit ?

4.    D’autre part, ces projets semblent ne pas inclure une nécessaire isolation thermique et la mise en place de systèmes d’utilisation des énergies renouvelables dans des bâtiments tels que l’ESC ou l’Aquagem. Si le choix se porte sur ces investissements, nous espérons que ce sera l’occasion de la faire et de montrer l’exemple.

 

Pour ce qui concerne la vidéo-surveillance et l’installation de caméras supplémentaires pour un montant de 220 000€, il nous semble nécessaire, à ce jour, de disposer d’un bilan sur la sécurité à Gémenos avant d’aller au-delà dans ce type d’équipement et de savoir si les caméras actuelles ont permis de réduire de façon significative la délinquance.

 

Nous demandons :

ü  Une augmentation signification du nombre de logement à loyer modéré ;

ü  Un plan de maîtrise des dépenses d’énergie des bâtiments publics ;

ü  Un  plan de déplacement et de circulation au sein de notre commune qui  inclue les modes de transports doux que sont les piétons, les vélos, et les transports collectifs,…

ü  Un lieu d’accueil et un plan de soutien aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ;

ü  La réalisation, dans le centre de la commune, d’un foyer résidence pour personnes âgées ;

ü  Un plan d’aide au maintien de l’emploi local et notamment aux commerces.

 

Pour conclure, devant une situation financière encore très favorable de notre commune, nous nous interrogeons toujours sur le refus du recours à l’emprunt qui pourrait permettre de financer des projets porteurs d’emplois, de logements et améliorant les transports des habitants et travailleurs de Gémenos.

Et nous renouvelons notre demande de la mise en place d’un plan d’investissements pluri-annuel afin d’avoir une vision à moyen et  long terme de la politique communale.

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.