Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 08:06

« Ensemble, bâtissons la commune du 21ème siècle »

Prenez connaissance de notre projet  pour Gémenos!

undefined

                                           Jean Yves Petit / Véronique Mossard

L’appauvrissement
de nos concitoyens aux revenus modestes et moyens est réel, la part du logement atteint très souvent 50% du budget des ménages. Et à ce jour, la majorité politique au pouvoir sur le plan national et local n’apporte pas les réponses promises, notamment sur le pouvoir d’achat des français.  Les élections municipales ont un rayonnement local, surtout dans une petite commune comme Gémenos. Mais, il semble bon de rappeler toutefois qu’elles sont, par le suffrage universel, l’expression du peuple et traduisent les accords ou désaccords des citoyens avec les politiques proposées. De fait, elles sont donc aussi un acte politique.

Notre commune est-elle gérée au mieux aujourd'hui ? C'est une question que chacun peut et doit se poser. Nous pensons notamment que cette capacité "financière" d'agir et d'entreprendre n'a pas été et n'est  pas utilisée pour toutes et pour tous

Nous souhaitons donc, pendant cette campagne électorale et durant les six ans à venir,  développer notre action pour que:

- quels que soient sa condition sociale et son âge, tout un chacun puisse vivre ou rester vivre à Gémenos (logement, emploi, personnes âgées,...);

- Gémenos ait une politique exemplaire en matière d'environnement et de développement durable;

- les liens indispensables entre le centre de Gémenos, ses quartiers et lotissements, et les bâtiments collectifs (collège, espaces sportifs et culturels), soient l'objet d'une réelle harmonisation et que l’espace publique dédié au centre soit élargi;

-  le fonctionnement de la commune et de la communauté urbaine (MPM) repose sur la transparence et la démocratie afin d’y impliquer l’ensemble de nos concitoyens. 

Gémenos une ville riche, oui mais pour faire quoi ? C'est une question à laquelle nous voulons des réponses concertées. Nous vous invitons à découvrir nos propositions et à en débattre.  

 

Vivre et rester vivre à Gémenos …

 

L1040594.JPG

Les gémenosiens sont confrontés à une offre de logements locatifs à loyer maîtrisé très réduite – 3% alors que la loi SRU en prévoit

20%. Le Maire préfère que la commune paie l’amende correspondant à cette infraction.

 

L’accès à la propriété pour les personnes à revenus modestes et moyens devient également très difficile voire impossible devant le coût du foncier et de l’immobilier. Nos enfants en sont les premières victimes.

L’absence d’une politique communale claire, notamment lors de la vente de terrains communaux à des promoteurs privés, n’améliore pas la situation. De même, on constate que la maison de retraite privée construite sur un terrain communal n’a pas l’agrément pour obtenir l’aide sociale et n'est donc pas accessible à toutes les personnes âgées.

 

Pour vivre à Gémenos, nous proposons : 

 

- d’augmenter le nombre de logements à loyer maîtrisé ;

- de faciliter l’accès à la propriété pour les revenus modestes et moyens ;

- de mettre en place une commission qui traite en toute transparence du logement, du foncier et de l’utilisation de propriétés communales comme les Granges ou le château de St Jean de Garguier ;

- d’établir, dans le cadre d’une vente d’un terrain communal, un cahier des charges incluant des aspects sociaux et environnementaux à respecter par les éventuels acheteurs;

- de recenser les logements vacants, aider à la rénovation des logements locatifs privés en travaillant avec les différents organismes comme l’ANAH;

- de contribuer à la baisse des dépenses liées au logement (chauffage, électricité,…)  par l’isolation thermique et l’utilisation des énergies renouvelables ;

- de stabiliser le montant des loyers par l’augmentation de l’offre de logements locatifs ;

- de permettre une utilisation future plus rationnelle du territoire communal. Redensifier l’habitat pour « consommer » moins d’espace communal. De grandes économies en matière de voirie, réseaux (eau, pluvial, assainissement) pourront être réalisées.

- de réaliser une étude sur la construction d’un foyer de jeunes travailleurs (5000 salariés travaillent chaque jour dans la zone). 

 

Pour permettre aux personnes âgées de rester à Gémenos, nous proposons : 

 

- la construction dans le centre de la commune d’un foyer résidence qui puisse permettre de loger les personnes âgées et de préserver leur autonomie ;

- l’ouverture d’un centre de santé et de soins de proximité capable d’accueillir, la journée, des personnes atteintes de certaines affections, comme, entre autres, la maladie  d’Alzheimer ;

 

Pour permettre le développement de l’emploi de proximité, nous proposons :

 

 - l’introduction de normes environnementales dans le cadre de la construction et la rénovation de l’habitat. Ce sera  un élément important de développement d’emplois de proximité non délocalisables ;

- la revitalisation du centre et de son espace public qui doit favoriser la réouverture ou l’installation de nouveaux commerces ;

- d’établir une aide à la reprise par les salariés de petites entreprises lors du départ en retraite de l’employeur;

- de créer une aide à l’installation d’activités permettant la réparation ou le recyclage des objets de la vie quotidienne;

- de contribuer au maintien puis au développement de l’agriculture ;

- de favoriser un développement des services à la personne nécessaire dans une commune où le nombre de personnes âgées augmente.

 

 

Environnement, développement durable, Gémenos exemplaire !

 

undefined 
Nous partons de deux constats :  
- l’urgence d’une réelle politique en faveur de la protection de  l’environnement et contre les effets du réchauffement climatique ; 
- la non prise en compte de cette situation par la majorité municipale actuelle et une absence de projet politique pour Gémenos dans les 15 ans à venir. 
Il s’agit, durant les six prochaines années à venir, d’intégrer dans la politique communale, dans les projets et choix qui en découleront des normes sociales et environnementales.                                                                                                             

Pour que Gémenos soit exemplaire, nous proposons :

 

- La création d’une délégation municipale chargé de la mise en œuvre locale des dispositions issues du Grenelle  de l’environnement et de la mise en place d’un plan climat local dans le cadre de la division par 4 des gaz à effet de serre.

- La mise en oeuvre d’un audit énergétique (selon un cahier des charges de l’ADEME) sur l’ensemble de la commune suivi d’un plan énergie avec pour objectif une maîtrise des dépenses d’énergie des bâtiments municipaux et de l'éclairage public et assorti d’aides au développement des énergies renouvelables et à l’isolation thermique pour l’habitat privé:

- Le développement d’une information et une formation aux questions liées à l’environnement dans le cadre scolaire et extrascolaire (projet de réaliser une ferme pédagogique).

- La réalisation d’un premier éco-quartier avec le projet des Granges.

- Orienter le budget communal et proposer les marchés publics avec des critères sociaux et environnementaux ;

- Encourager la finance solidaire et les coopératives pour défendre les petites entreprises et le commerce de proximité et conditionner les aides aux entreprises selon l’impact de leur activité sur l’environnement et l’emploi.

 

- traitement des déchets : nous refusons de faire faire chaque jour plus de 160km à des camions pour que nos déchets soient incinérés à Fos sur Mer, cela contre l’avis des habitants et du Maire de cette ville. Nous proposons un traitement de proximité de nos déchets sur le bassin de vie d’Aubagne (carrière Bronzo), d’informer et inciter à la réduction de la production de déchets par nos concitoyens,…

 

- maintien d’une ceinture verte par le développement d’une agriculture de proximité (soutien aux circuits courts, aide au maintien et à l’installation, développement du bio, …) ;

- mettre en place une gestion publique des cantines scolaires - agir contre l’obésité, intégrer la nourriture bio,…

 

- considérer l’eau comme un bien commun et non comme une valeur marchande. Préserver les différentes ressources et leur qualité et engager une réflexion sur leur utilisation. Maintien total de la gestion publique de l’eau et permettre un accès gratuit de 40 litres par jour à chaque personne dans chaque foyer.

 

- refuser le tracé TGV Marseille/Nice par Gémenos et Cuges ;

- pouvoir se déplacer dans Gémenos ou en sortir sans voiture :

-          par des transports collectifs avec des bus propres, une meilleure complémentarité des horaires entre eux et avec les trains et la mise en place d’un comité d’usagers ;

-          par la réalisation de liaisons vertes inter quartiers, lotissements et centre ville ;

- RN96 : réduire les nuisances dues à la circulation sans cesse en augmentation des voitures et camions et sécuriser la traversée de Gémenos.

 

- étudier le principe d’une fiscalité Verte qui favorise les entreprises et les particuliers qui intègrent les normes environnementales ;

  

Repenser le centre ville de Gémenos …

 

undefinedNous constatons qu’il n’existe pas réellement un centre ville correspondant à une commune de 6000 habitants. Que durant ces sept dernières années, le centre existant a perdu en animation, en commerces, en beauté et ne représente pas un lieu convivial. L’espace public n’a pas fait l’objet d’une attention particulière pour donner envie aux habitants de Gémenos de s’y rendre. Le centre n’a aucun lien, ni aucune complémentarité avec les quartiers, les lotissements, les bâtiments publics et la zone d’activités.

 

 

Pour  un autre centre ville, nous proposons :

 

- d’inclure chaque projet dans une vision d’ensemble du centre ville. Ce qui n’a pas été le cas pour le projet des Arcades et n’est pas encore le cas pour le projet des Granges

- d’harmoniser et de rendre unique l’espace situé entre les Granges, l’Hôtel de Ville, l’église et le théâtre de Verdure avec pour objectif de réduire la surface des parkings et de limiter la place des voitures dans cette espace. Pour cela, il est nécessaire de prévoir :

-          des parkings résidentiels pour les habitants du centre ;

-          différents parkings autour du centre ville destinés aux non résidents du centre ;

-          un système de navettes gratuites entre les parkings et le centre ;

-          Un réseau de pistes cyclables   sécurisées reliant le centre, les quartiers, lotissements et bâtiments collectifs (collèges, piscine, ESC,…)

- préserver et redonner vie à l’espace public et au vieux village :

- ne pas privatiser l’espace public comme cela a été fait par la majorité sortante en vendant la petite place publique dénommée « le Jas », vente qui fait l’objet d’un recours au tribunal administratif ;

- intégrer un cheminement piétonnier reliant les Granges, la mairie, l’église et le théâtre de verdure ;

- donner aux trottoirs la largeur suffisante notamment pour permette la circulation  des poussettes ;

- prévoir une salle polyvalente (expositions, cinéma, spectacles, …) qui développe une animation dans le centre ;

- favoriser l’installation de nouveaux commerces le long de ce nouvel espace public ;

- développer le logement locatif dans un cadre urbain intégré à ce nouveau centre ;

- redonner un prolongement à la rue du Petit Versailles (qui existait dans le passé).

Un tel projet doit être envisagé dans le cadre d’une réelle concertation.

 

Changer la méthode de gouvernance de Gémenos …

 

IMG_8697.JPG

Nous constatons qu’il n’existe pas un fonctionnement démocratique et transparent de la gestion municipale. Cela aussi bien dans les décisions et le choix des projets que dans les accords passés avec des promoteurs ou des gestionnaires privés (par exemple les projets des Granges, la vente d’une place publique ou des terrains communaux, le devenir du domaine de St Jean Garguier, l’attribution des logements,…).

 

Nous proposons que chaque projet soit envisagé dans le cadre d’une concertation, il convient donc de démocratiser l’action municipale et de la rendre plus transparente par:

 

- une meilleure information sur les projets et la mise en place d’une méthode de travail démocratique par projet ;

- une transparence dans les choix des promoteurs ou dans la prise de décisions ;

- l’association des habitants aux orientations budgétaires avec la création d’un conseil consultatif lors de la présentation du budget annuel ;

 

- l’association des comités de quartiers ou par la création « d’ateliers » pour contribuer à la définition du plan local d’urbanisme (PLU) et ce que sera Gémenos dans 15 ou 20 ans ;

- des modalités connues et une transparence dans l’attribution des logements sociaux ;

- une réelle existence et un meilleur fonctionnement des commissions municipales ;

- une représentation de l’opposition au sein de la communauté de communes Marseille Provence Métropole (MPM) et la mise en place d’une coopération intercommunale sur notre bassin de vie du pays d’Aubagne sur tous les domaines qui le nécessitent;

- la mise en place des conseils de quartier ou de lotissement doté d’un micro budget ;

- la mise en place un conseil municipal des jeunes pour les impliquer dans la vie communale ;

- un comité d’usagers pour les différents services publics communaux (piscine, transports, ESC) ;

- l’établissement d’un planning des conseils municipaux et la diffusion des comptes rendus.

Partager cet article

Repost 0
Gémenos écologiste et solidaire - dans Notre projet pour Gémenos
commenter cet article

commentaires

Agenda

undefined

Permanence des éluEs du groupe "Gémenos écologique et solidaire" - pour nous contacter, appeler le 07 86 14 61 55

 

 

Les 3 conseillers municipaux..

undefinedJean Yves Petit

undefinedVéronique Mossard

undefinedDominique David                    

Nous soutenir...

  • En nous aidant à financer la campagne électorale: en adressant (chez J.F. Sibué - 230 route d'Aix -13420 Gémenos) un chèque à l'ordre de J.F. Sibué, mandataire financier de la liste.